Close
Aaron Pearson
Vice President of Public Relations

Le futur de l'impression 3d 

L'évolution de la technologie d'impression 3D au cours des dix dernières années s'est accompagnée d'un élargissement de l'éventail de ses applications. Elle est d'ores et déjà utilisée pour créer des pièces automobiles, des prototypes 3D de produits de consommation, ou encore des équipements médicaux. Et ce n'est qu'un début.


En tant que méthode de fabrication, l'impression 3D, ou fabrication additive, peut être utilisée pour créer des pièces 3D personnalisées en seulement quelques minutes. Et de nombreux utilisateurs savent toujours tirer profit de ces capacités.


Le principe de la fabrication additive étant de déposer des matériaux couche par couche, elle permet de créer des pièces et des produits difficiles à réaliser par des méthodes de conception et de fabrication traditionnelles. Par exemple, un membre prothétique ou un implant dentaire peut être imprimé en une seule pièce capable de s'adapter à la forme et aux particularités uniques d'un récepteur.


L'impression 3D permet également de fabriquer des pièces plus légères et plus résistantes que jamais. Poursuivant son expansion au-delà de la production de petites pièces et du prototypage rapide, la technologie permet désormais d'imprimer rapidement et avec précision des pièces en  prêtes pour la production. Les imprimantes les plus grandes et les plus avancées sont également capables de répondre aux besoins des fabricants cherchant à réaliser des pièces complexes et de grandes dimensions.


Voici quelques exemples de la façon dont l'impression 3D permet à certains secteurs de changer la donne.D

Bioimpression 

Des scientifiques sont en train de mettre au point des méthodes qui permettront d'imprimer en 3D des cœurs humains et des organes de remplacement. À l'avenir, la technologie de la bioimpression 3D devrait permettre de fabriquer des organes vivants pour les greffes. À partir de l'utilisation d'images provenant d'un patient réel, les modèles imprimés en 3D peuvent simuler des propriétés différentes des tissus sur une seule et même structure imprimée.

L'avenir de l'impression 3D dans l'industrie aéronautique

Les pièces imprimées en 3D étant plus légères et potentiellement plus résistantes que celles fabriquées par des méthodes traditionnelles, la technologie d'impression 3D est utilisée dans le secteur de l'aéronautique et continue de trouver de nouvelles applications dans ce domaine.


En réduisant le poids, le nombre de pièces, les contraintes inhérentes à la conception et les risques liés à la chaîne d'approvisionnement, la fabrication additive offre au secteur de l'aéronautique une plus grande capacité de production.


Par exemple, Airbus a choisi Stratasys pour fabriquer des pièces en polymère imprimées en 3D qui seront utilisées dans des parties non structurelles de l'avion A350 XWB, notamment pour des supports d'installation de systèmes. Il est prévu que le projet aidera Airbus à créer une chaîne d'approvisionnement flexible, permettant à la compagnie de produire un volume variable de pièces 3D à la demande, tout en réduisant la consommation et le gaspillage de matériaux, ainsi qu'une part considérable des coûts de fabrication et de stockage.


Airbus peut également créer, tester et analyser de nouvelles conceptions qu'il était auparavant difficile de développer sans l'impression 3D. L'impression 3D réduit le gaspillage et les coûts associés à la fabrication de pièces d'avion complexes, sans aucun compromis en matière de résistance ou de performances.

L'avenir de l'impression 3D dans l'industrie de la mode

L'emploi de l'impression 3D s'est tout aussi largement répandu dans le secteur de la mode. La créatrice néerlandaise Iris van Herpen a présenté sa ligne de robes imprimées en 3D à l'occasion de la Paris Fashion Week de 2013. Ses créations sculptées sont le fruit d'une collaboration avec des concepteurs industriels et des scientifiques. L'intégration de l'impression 3D dans la création de mode dévoile des possibilités infinies, alors que de plus en plus de créateurs confectionnent des pièces uniques et rapides.

Le futur de l'impression 3D dans la fabrication de pièces

L'impression 3D reste fidèle à ses racines, qui plongent dans le secteur de la fabrication. De nombreuses entreprises impriment en effet des pièces personnalisées pour leurs clients industriels. Un de ses plus grands atouts est la possibilité de fabriquer des composants associant des méthodes de production additives et traditionnelles. L'introduction de métaux techniques dans l'impression 3D, qui viennent s'ajouter à la gamme existante de thermoplastiques techniques, permet aux fabricants de construire des pièces en séries limitées et de lancer des produits sur le marché avant de passer à des volumes plus importants.