Close

VER

Si une image vaut mille mots, alors la valeur d'un gros plan final sur le sang, la sueur et les larmes du visage d'un lanceur de la Ligue majeure est inestimable. « Ces plans racontent l'histoire du lanceur », déclare Patrick Campbell, responsable de la prise de vue générale des caméras chez VER, à Glendale, en Californie. « Il s'agit de l'élément dramatique du jeu. Et lors des manches suivantes, ces images reflètent tout ce qui peut traverser l'esprit du lanceur ». Cet angle extraordinaire n'est possible qu'avec une caméra en position basse, directement placée derrière le marbre. Mais c'est précisément ce privilège qui a été perdu lors des grandes rénovations de stades de base-ball ces dernières années. Avec des sièges supplémentaires installés dans cette position convoitée, un petit nombre de détenteurs d'abonnements bénéficient d'une vue privilégiée autrefois partagée par les téléspectateurs.


Télécharger

La caméra VER « numéro un », avec son objectif très grand angle, installée au bord du terrain.

« Rien de cela n'aurait été possible sans l'impression 3D. Nous avons imprimé toutes les pièces que nous pouvions, car nous ne voulions pas les faire fabriquer et perdre le contrôle sur les délais et la qualité. Il y a un réel avantage à tenir une pièce entre les mains et à pouvoir l'évaluer avec très peu d'effort ou une main-d'œuvre limitée ».

Patrick Campbell, VER