Close

Université du Texas, Dallas

Réduire les quelque 300 000 commotions cérébrales par an souffertes par des athlètes au lycée est devenue une priorité majeure du secteur public de la santé. Les athlètes ne perdent conscience que dans 10 % des cas de commotion cérébrale, ce qui en rend difficile la détection et augmente le risque qu'ils ne subissent une blessure beaucoup plus grave s'ils continuent de jouer sans savoir que leurs facultés sont réduites.

Le Biomedical Device Center de l'université du Texas à Dallas travaille sur un système qui peut être utilisé lors d'événements sportifs, en particulier pendant un match de football ou de hockey, pour détecter rapidement et facilement toute altération des fonctions cérébrales. Une pièce du système fixée à la tête et au cou de l'athlète intègre des capteurs qui mesurent la fréquence, la force et la direction des impacts.


Télécharger
The University of Texas at Dallas is 3D printing accelerometers in an effort to reduce concussion injuries in high school athletes.

L'université du Texas, à Dallas, imprime en 3D des accéléromètres pour tenter de réduire les blessures liées aux commotions cérébrales chez les athlètes au lycée.

« Nous espérons que l'étude arrivera à montrer que le dispositif de triage neuronal est capable de protéger les étudiants athlètes contre les dommages et rend plus sûrs les sports de contact ».

Dr Robert Rennaker, directeur du Biomedical Device Center à l'université du Texas, Dallas