Close

Université polytechnique

La chirurgie des yeux peut être complexe, longue et incertaine, car la forme de la cavité oculaire de chaque patient est unique. Aujourd'hui, le Centre industriel (IC) de l'Université polytechnique de Hong Kong utilise une technique pour améliorer ces conditions : l'impression 3D.

Fondé en 1976, l'IC propose des expériences d'apprentissage axées sur la pratique aux étudiants en ingénierie et génie civil. L'IC offre également des services d'assistance industrielle et technique à la communauté et aux industries locales dans différents domaines comme les infrastructures, l'énergie et la maintenance, la réparation et la révision dans le secteur de l'aéronautique.


Télécharger
3D printing helps visualize a patient’s missing orbital  oor (left) versus original shape before impact (right).

L'impression 3D permet de visualiser le plancher de l'orbite manquant d'un patient (à gauche) par rapport à sa forme originale avant un impact (à droite).

« Les ophtalmologistes pourraient bénéficier de la précision offerte par l'impression 3D, pour fabriquer des implants avec une grande précision avant une opération au lieu de devoir les ajuster et les tester manuellement pendant celle-ci ».

Dr. Martin Chung-ming Wong, Université polytechnique de Hong Kong