Close

Faculté de médecine de l'université de Kobe

La faculté de médecine de l'université de Kobe, qui offre une formation médicale de haut niveau à l'hôpital universitaire de Kobe, dans la région du Kansai au Japon, s'intéresse également à l'utilisation de technologies avancées et d'applications innovantes dans la recherche médicale. Depuis 2011, le Dr Maki Sugimoto, professeur agrégé à la faculté de médecine de Kobe, a incorporé la technologie PolyJet d'impression 3D multi-matériaux dans la formation médicale et la préparation chirurgicale. Et en 2014, la faculté de médecine a décidé de tirer parti de tout le potentiel de la technologie en ajoutant une imprimante 3D multi-matériaux couleur Objet500 Connex3 à ses installations.

Traditionnellement, les chirurgiens planifient leurs opérations à partir d'images de TDM et d'IRM pour interpréter les conditions des patients. Or, même si ces images peuvent présenter l'organe d'un patient sous différents angles, elles peuvent ne pas montrer toutes les lésions susceptibles d'entraîner des complications. L'Objet500 Connex3 résout ce problème, car elle permet à Sugimoto d'imprimer en 3D des modèles grandeur nature des organes internes des patients.


Télécharger
Sugimoto displays a 3D printed organ.

Le Dr. Maki Sugimoto présente un organe imprimé en 3D.

« Les bio-modèles multicolores et multi-matériaux aident les chirurgiens à découvrir des tissus cachés et des vaisseaux sanguins qui pourraient être masqués par des organes plus gros sur les images en 2D ».

Dr. Maki Sugimoto, maître de conférences à la Kobe University Graduate School of Medicine