Close

Siemens AG à Karlsruhe innove dans l'automatisation de la production en utilisant le matériau Stratasys ABS-ESD7.

Siemens est une entreprise d'envergure internationale appartenant au secteur de l'électrification, de l'automatisation et de la numérisation. Elle fait partie des plus grands fournisseurs de technologies écoénergétiques et économes en ressources au monde. Le site Siemens de Karlsruhe, principalement dédié à l'automatisation des processus, constitue une part importante de la division Digital Industries. Siemens Digital Industries est l'un des plus grands fournisseurs de solutions logicielles, d'automatisation et de numérisation continues pour l'industrialisation de la fabrication additive. Siemens utilise en outre la fabrication additive sur l'ensemble de ses sites de production pour réduire les délais de commercialisation et optimiser sa productivité et sa flexibilité.

 

Manufacturing Karlsruhe (MF-K) fabrique des produits destinés à l'automatisation des processus, la communication et l'identification industrielle, ainsi que des PC industriels robustes adaptés aux besoins spécifiques de ses clients.

“Stratasys propose des matériaux de fabrication additive qui respectent les normes européennes en matière de décharge électrostatique et garantissent une impression 3D fiable et reproductible.”
Benjamin Heller, Chef de projet - Technologies de rupture, Siemens Digital Industries
MF-K's assembly fixtures, product-dependent trays and robotic grippers.
Le site MF-K utilise des systèmes Stratasys pour imprimer des dispositifs d'assemblage, des plateaux de fabrication dépendant des produits et des préhenseurs robotiques.

Le mois d'octobre 2018 a été marqué par la création du laboratoire d'innovation, dont la vocation est de tester et développer des solutions à base de technologies de rupture. Ces technologies sont explorées pour améliorer et accélérer les processus, et aider le personnel à réaliser sa tâche.

 

L'activité quotidienne du MF-K est caractérisée par la fabrication de produits très variés et en petites quantités. Pour minimiser les coûts d'une fabrication en masse, il faut réduire la complexité du système de production. Ce qui implique d'améliorer constamment les processus, d'augmenter la flexibilité de la production, de réduire les délais de traitement et de mettre en oeuvre des solutions d'automatisation de façon rapide et économique. Pour atteindre ces objectifs, le laboratoire d'innovation du MF-K utilise des imprimantes 3D FDM® et PolyJet™.

Robot grippers with design enabled by additive manufacturing.
Pour les préhenseurs robotiques, la fabrication additive présente un certain nombre d'avantages par rapport aux méthodes conventionnelles. Les préhenseurs peuvent être conçus sous forme compacte, et il est possible de réaliser des applications telles que des canaux sous vide complexes dans le corps de base.

Un vrai défi

Comme toutes les usines de fabrication électronique, le MF-K travaille en permanence avec des composants sensibles à l'électricité statique. Leur fonctionnalité peut être perturbée, voire détruite, par les décharges électrostatiques, c'est pourquoi le respect des normes en la matière est absolument impératif.

 

« Stratasys propose des matériaux de fabrication additive qui respectent les normes européennes en matière de décharge électrostatique et garantissent une impression 3D fiable et reproductible. La Fortus 450mc associée au matériau ABS-ESD7 constitue la combinaison idéale pour répondre de façon optimale à nos besoins. » a expliqué Benjamin Heller, Chef de projet - Technologies de rupture, Siemens Digital Industries. L'ABS-ESD7 est un matériau FDM dissipateur d'électricité statique qui convient aux applications impliquant de l'électronique sensible.

Télécharger l'étude de cas
Télécharger