Retour aux résultats de recherche

Architecture Études de cas

La conception architecturale atteint des sommets grâce à l'impression 3D

La production rapide et automatisée de modèles architecturaux complexes devient une réalité grâce à l'impression 3D. Découvrez ci-dessous le modèle imprimé en 3D qui rend possible une structure avec zéro déchet et une société qui porte la personnalisation à des niveaux inédits dans les modèles de tribunal imprimés en 3D.

L'occasion

projet de conception de la INHOLLAND University

Rietveld Architects LLP, installé à New York City depuis 1994, a fondé sa réputation aux États-Unis et en Europe sur ses espaces résidentiels et commerciaux de grandes dimensions. Son équipe d'architectes internationaux met un point d'honneur à adopter les dernières technologies, notamment en matière d'économies d'énergie et de contrôles différenciés de l'environnement.

Les associés du cabinet’, Margaret et Rijk Rietveld, ont découvert l'impression 3D voici quelques années à travers un contact de la National Aeronautics and Space Administration (NASA), qui leur a montré certains des premiers modèles imprimés en 3D. Ils ont su déceler dans cette nouvelle technologie le potentiel nécessaire pour stimuler la productivité et l'innovation dans le domaine de l'architecture. 

Dans le cadre d'un projet typique, Rietveld, comme d'autres cabinets d'architecture, construit de nombreux modèles toujours plus précis et plus grands permettant aux clients de visualiser ses créations. Comme d'autres cabinets, ils avaient toujours fabriqué leurs modèles à la main – une tâche qui occupait souvent deux employés pendant deux mois pour découper, assembler et finaliser les éléments en carton, en carton mousse et en Plexiglas. Les délais et le budget alloués à la fabrication manuelle de ces éléments complexes se traduisaient par des détails inutiles et une créativité bridée. Pour finir, le modèle présenté ne mettait pas toujours en valeur les éléments les plus vendeurs de la création. 

Il y a déjà plusieurs années, lorsque le secteur de la construction a donné ses premiers signes d'essoufflement, Rietveld a décidé que le moment était venu d'explorer l'impression 3D. Il la considérait comme un moyen de se démarquer de la concurrence, mais aussi d'augmenter la qualité et la productivité de la production de modèles. “Il était devenu clair que le secteur n'allait pas soutenir ce rythme’ indéfiniment,” nous explique Rijk Rietveld. “Nous savions qu'un grand chamboulement allait survenir, et que dans ce nouvel environnement, les entreprises capables de produire plus avec moins et d'offrir des modèles de qualité supérieure seraient les plus compétitives.”

L'Eden d'Objet a été choisie pour son niveau de détail et de précision, ainsi que pour sa facilité d'utilisation dans un bureau.

Auditorium suspendu de la INHOLLAND University

La direction du cabinet Rietveld’ connaissait bien les technologies d'impression 3D disponibles et, après une analyse approfondie de huit systèmes différents, ils ont choisi l'Eden350 d'Objet. “Nous avons été surtout impressionnés par la capacité de ce système à produire rapidement des modèles très détaillés et précis, avec un nettoyage minimal,” affirme Rijk Rietveld. “Les modèles réalisés avec d'autres technologies sont friables et ’ n'atteignent pas le niveau de détail de l'imprimante 3D d'Objet.” Selon Piet Meijs, l'un des associés du cabinet, grâce aux capacités de prototypage du système d'impression Objet la société a pu obtenir plusieurs nouveaux projets. De’ plus, les clients actuels se sont montrés très enthousiastes avec la technologie, car les nouveaux modèles sont désormais créés et finalisés par un seul employé en quelques heures seulement. “En cours de projet, les clients demandent souvent des modifications de conception ou cherchent à savoir pourquoi certains changements peuvent avoir un impact esthétique global sur le produit”, ajoute-t-il.

“Notre système d'impression 3D Objet nous permet de créer un nouveau modèle sans délais, et chaque fois, le client est bluffé.”

Une conception unique du bâtiment de l'université prend vie grâce à un modèle 3D d'Objet

Pour illustrer la puissance et la polyvalence de la technologie 3D d'Objet, examinons le projet pour la INHOLLAND University aux Pays-Bas. L'objectif était de remplacer le petit bâtiment existant par un espace beaucoup plus important destiné à son programme en sciences appliquées. Le nouvel espace demandait un agencement intérieur flexible capable d'établir une distinction claire entre les identités des trois entités qui devaient occuper le bâtiment. 

La conception du’ bâtiment comprenait un auditorium suspendu intégré à un atrium aux murs de verre faits d'un matériau composite innovant, ainsi qu'un escalier en ciseaux ouvert et une zone d'étude pour permettre aux étudiants de se rencontrer et de collaborer. Grâce à l'imprimante 3D Eden d'Objet, Rietveld a créé des modèles détaillés qui ont donné vie à une représentation précise des exigences de fonctionnement complexes de l'université et aux conceptions uniques de l'équipe d'architectes. “La réaction enthousiaste de la direction de l’université s'est traduite par un processus d'approbation extrêmement collaboratif et rationalisé,” affirme P. Meijs. “Avec les modèles réalisés à la main, il aurait été tout simplement impossible d'atteindre un tel niveau de détail pour un projet de la sorte.”

S'approprier la technologie 3D d'Objet

Selon Rijk Rietveld, moins d'un pour cent des cabinets d'architectures utilisent actuellement l'impression 3D. Il a signalé que l'adoption à contre-cœur par le secteur de la technologie de prototypage rapide est due à l'inquiétude suscitée par la fragilité de certains modèles produits à des échelles extrêmes. “Cette préoccupation peut être justifiée avec d'autres produits, mais l'imprimante 3D d'Objet nous a dotés des outils technologiques et de la flexibilité nécessaire pour créer le plus délicat des modèles,” affirme P. Meijs. Rietveld a notamment élaboré une méthode visant à préserver les éléments les plus complexes d'un modèle en modifiant légèrement certaines caractéristiques de conception pour les prototypes. Ainsi, il est possible de préserver les détails les plus infimes tout en captant l'apparence, l'ergonomie et les proportions de la structure. 

Selon P. Meijs, “le jeu a pour nom, innovation. Vous découvrez une nouvelle technologie pleine de promesses, puis vous trouvez des moyens inédits et améliorés de l'utiliser pour fournir au client des conceptions et des créations optimales. Nous nous efforçons de progresser en permanence, et de faire avancer le secteur, et notre imprimante 3D d'Objet nous aide à atteindre ce but.”

Stratasys Ltd. © 2015. All rights reserved. See stratasys.com/legal for trademark information.